Pour la première visite de l’Alpine Elf Europa Cup sur le Hockenheimring, les concurrents disposaient de deux séances d’essais libres vendredi. Victorieux à Nogaro, Mike Parisy (CMR) dominait la première session en 1’50’’483 avant que Gaël Castelli (CMR) n’abaisse le temps de référence en 1’50’’125.

 

COURSE 1 : MÉLA CONCRÉTISE

 

Auteur d’un temps en 1’49’’250 dès son deuxième tour lancé, Jean-Baptiste Méla s’offrait la pole position pour 24/1000e de seconde devant Mike Parisy tandis que Gaël Castelli prenait la troisième place, 46/1000e plus loin.

 

Sous quelques gouttes de pluie, Jean-Baptiste Méla conservait les commandes au départ face à Mike Parisy et Gaël Castelli. Yann Zimmer (CMR) et Marc Guillot (Milan Compétition) se plaçaient en embuscade tandis que les cartes étaient redistribuées dans le peloton après le contact entre Vincent Beltoise (Racing Technology) et Abbie Eaton (Racing Technology).

 

Le quinté de tête distançait rapidement le groupe de chasse, où chaque concurrent essayait de tirer profit de l’aspiration dans la Parabolika. Au quatrième tour, Vincent Beltoise tentait ainsi de ravir la neuvième position à Abbie Eaton, mais sa manœuvre se terminait dans un double accrochage au freinage de l’épingle avec Mateo Herrero, alors dans son sillage. Les deux hommes rentraient aux stands pour abandonner dans la foulée.

 

Jean-Baptiste Méla haussait le rythme à mi-course, mais une erreur permettait à Gaël Castelli de revenir dans ses échappements. Composant sous la pression pendant plus de dix minutes, Jean-Baptiste Méla résistait pour s’offrir sa première victoire en Alpine Elf Europa Cup et son premier succès de la saison dans la catégorie Junior.

 

Troisième sous le drapeau à damier, Mike Parisy écopait d’une pénalité de dix secondes le reléguant à la sixième place pour non-respect des limites de la piste. Après avoir trouvé la faille sur Yann Zimmer dans le dernier tour, Marc Guillot héritait de la troisième marche du podium tandis que Nicolas Milan (Milan Compétition) était promu au cinquième rang.

 

Auteur d’un double dépassement à l’intérieur sur Mateo Herrero et Abbie Eaton dans les premiers tours, Antoine Miquel (Milan Compétition) terminait septième devant Laurent Hurgon (Autosport GP), Abbie Eaton et Julien Neveu (Autosport GP). Mathieu Blaise (Racing Technology) s’imposait chez les Gentlemen après avoir pris le dessus sur Marc Sevestre (Autosport GP) en début de course.

 

COURSE 2 : LA TENSION MONTE

 

Dimanche, Jean-Baptiste Méla récidivait en qualifications en s’offrant sa deuxième pole position du week-end en 1’48’’623, 4/10e de seconde devant Gaël Castelli et Mateo Herrero.

 

Si Gaël Castelli se portait à la hauteur de Jean-Baptiste Méla dès le premier virage, ce dernier résistait pour garder l’avantage tandis que Mateo Herrero glissait derrière Mike Parisy, Nicolas Milan et Julien Neveu.

 

En tête, les débats s’animaient avec les offensives de Gaël Castelli à l’épingle contrées par Jean-Baptiste Méla à la réaccélération. Le leader tirait toutefois dans les graviers au deuxième tour et Gaël Castelli ne laissait pas passer sa chance pour s’emparer de la première place.

 

Derrière, Mike Parisy pressait Jean-Baptiste Méla avant qu’un problème sur sa roue avant gauche ne mette un terme à ses efforts et provoque l’intervention de la voiture de sécurité. À la relance, le duel entre Gaël Castelli et Jean-Baptiste Méla reprenait, mais les deux hommes se touchaient au huitième tour. Mateo Herrero en profitait pour s’intercaler entre eux, mais Jean-Baptiste Méla repassait à l’attaque en le dépassant avant de s’attaquer à Gaël Castelli.

 

Sa dernière manœuvre se terminait dans un accrochage synonyme d’abandon pour son adversaire et d’une pénalité de trente secondes pour lui.

 

Si Jean-Baptiste Méla franchissait le premier la ligne d’arrivée, sa pénalité le reléguait au huitième rang. Mateo Herrero héritait donc de la victoire devant Marc Guillot et Laurent Hurgon, partis huitième et quatorzième.

 

Quatrième, Vincent Beltoise devançait Abbie Eaton et les Gentlemen Mathieu Blaise et Marc Sevestre. Franc Rouxel (Racing Technology) et Pierre Macchi (Autosport GP) complétaient le top dix.

 

Déjà leader après Nogaro, le Junior Mateo Herrero repart d’Allemagne en tête du classement général avec un point d’avance sur Marc Guillot et neuf sur Gaël Castelli. Du côté des Gentlemen, Mathieu Blaise est le mieux placé devant Marc Sevestre et Franc Rouxel.

 

Le prochain rendez-vous du calendrier mènera les concurrents de l’Alpine Elf Europa Cup sur le Circuit de Spa-Francorchamps (7-9 juin).

 

ILS ONT DIT

 

Jean-Baptiste Méla (vainqueur général et Junior en course 1) : « Dès les essais libres, nous étions performants et cela nous a mis en confiance malgré un petit problème technique dans la deuxième séance. Cela s’est confirmé avec une belle qualification et une course où j’ai su gérer la pression de mes adversaires. Le dimanche commençait encore mieux avec un tour presque parfait en qualifications. »

 

Mateo Herrero (vainqueur général et Junior en course 2) : « C’est à la fois un bon et un mauvais week-end. Le côté positif vient du niveau de performances que nous avons su afficher lors de la deuxième course. En revanche, il y avait eu un peu plus de casse la veille, mais on ne pourra malheureusement jamais réécrire le passé. Il faut donc aller de l’avant et se satisfaire de cette deuxième victoire de la saison qui me permet de garder les commandes du championnat. »

 

Mathieu Blaise (vainqueur Gentlemen des courses 1 & 2) : « C’est un excellent week-end qui se termine ! J’ai pris énormément de plaisir à découvrir Hockenheim au volant de l’Alpine A110 Cup. C’est un circuit extraordinaire et très rapide. J’y ai connu deux très bonnes courses, où j’ai pu terminer premier de ma catégorie à deux reprises même si la manche de dimanche était bien plus chaotique que la première ! »

 

CLASSEMENTS

 

Course 1
1. Jean-Baptiste Méla (Autosport GP)
2. Gaël Castelli (CMR) +0’’365
3. Marc Guillot (Milan Compétition) +8’’824
4. Yann Zimmer (CMR) +9’’223
5. Nicolas Milan (Milan Compétition) +12’’330
Pole position : Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) – 1’49’’250
Meilleur tour : Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) – 1’49’’793

 

Course 2*
1. Matéo Herrero (Milan Compétition)
2. Marc Guillot (Milan Compétition) +0’’559
3. Laurent Hurgon (Autosport GP) +1’’140
4. Vincent Beltoise (Racing Technology) +4’’739
5. Abbie Eaton (Racing Technology) +5’’851
Pole position : Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) – 1’48’’623
Meilleur tour : Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) – 1’50’’656
*sous réserve de l’officialisation des résultats

 

Classement général
1. Mateo Herrero – 48 points
2. Marc Guillot – 47 points
3. Gaël Castelli – 39 points
4. Jean-Baptiste Méla – 33 points
5. Mike Parisy – 31 points

 

Retrouvez tous les résultats ici.