Pour conclure sa première moitié de saison, l’Alpine Elf Europa Cup retrouve l’un des circuits les plus difficiles au monde. Situé au cœur de l’Ardenne belge, le tracé vallonné et technique de Spa-Francorchamps fait l’unanimité auprès des pilotes qui doivent faire preuve d’une justesse sans égal pour mettre en lumière leur talent et le potentiel des Alpine A110 Cup !

 

UN POINT C’EST TOUT

 

Malgré son jeune âge, Mateo Herrero (Milan Compétition) s’est imposé comme l’un des plus sérieux prétendants au titre en l’emportant à Nogaro et à Hockenheim. Toujours en tête du classement général, le benjamin du peloton vise désormais une troisième victoire sur le circuit où il avait signé l’un de ses meilleurs résultats en Championnat de France F4 l’an passé.

 

Ses aînés n’ont toutefois pas dit leur dernier mot. Extrêmement régulier en ayant fini dans les quatre premiers des quatre premières manches de la saison, Marc Guillot (Milan Compétition) veut accélérer sa montée en régime lui ayant permis de revenir à un point de son équipier après son double podium en Allemagne.

 

Après avoir occupé les avant-postes à Hockenheim, Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) compte poursuivre sur la lancée de son premier succès dans la catégorie pour fondre sur Matéo Herrero tandis que Gaël Castelli (CMR) n’a que la première place comme objectif sur un tracé où il avait obtenu deux podiums en septembre dernier.

 

De son côté, Mike Parisy (CMR) souhaite rebondir d’un week-end en demi-teinte lui ayant fait perdre du terrain sur les leaders. Une nouvelle fois, le Palois pourra s’appuyer sur son expérience pour jouer les premiers rôles et se relancer dans une course au titre où tout est encore possible.

 

AU CONTACT

 

Vingt points - le nombre d’unités attribuées en cas de victoire - derrière Mateo Herrero, on retrouve Vincent Beltoise (Racing Technology), Laurent Hurgon (Autosport GP) et Yann Zimmer (CMR). Les trois hommes ont déjà sabré le champagne au moins une fois cette année, mais ils en veulent désormais plus et entendent bien conquérir la plus haute marche du podium avant la pause estivale.

 

Auteur d’un début de campagne en deçà de ses attentes avec deux cinquièmes places et deux abandons, le vice-champion 2018 Nicolas Milan (Milan Compétition) arrive aussi le couteau entre les dents pour amorcer une remontée parmi les leaders avant de basculer dans la seconde partie de saison.

 

Son équipier Antoine Miquel (Milan Compétition) a le même objectif pour consolider son rang dans les dix premiers, une position à laquelle aspire tout autant Julien Neveu (Autosport GP).

 

LA COURSE DANS LA COURSE

 

Fort de ses bons résultats à Hockenheim, Mathieu Blaise (Racing Technology) veut réaliser un nouveau doublé dans la catégorie Gentlemen afin de distancer ses rivaux, actuellement menés par Marc Sevestre (Autosport GP). Ce dernier, tout comme Franc Rouxel (Racing Technology), Pierre Macchi (Autosport GP) et Stéphane Proux (Racing Technology), tentera toutefois d’arrêter la série de succès entamée en Allemagne par Mathieu Blaise.

 

Absent l’an dernier de son rendez-vous à domicile, Philippe Bourgois (Milan Compétition) aura à cœur de briller sur ses terres d’autant qu’il sera le seul pilote belge engagé ce week-end. En outre, Luc Céret et Yves Lemaître, vus à Nogaro, effectueront leur retour au sein du peloton en se partageant l’Alpine A110 Cup n°38 de l’équipe Autosport GP.

 

À Spa-Francorchamps, deux pilotes feront leurs débuts en Alpine Elf Europa Cup : le Junior Alexandre Gadois (Autosport GP), kartman émérite aperçu en Clio Cup France, et le Gentleman Arnaud Tsamère (Racing Technology). Invité à prendre le volant de l’Alpine A110 Cup n°110, il pourra compter sur son expérience du tracé belge dans différentes catégories afin d’accélérer sa découverte d’une voiture ayant réalisé le doublé l’an dernier aux mains de Stéphane Lémeret.

 

Toutes les séances pourront être suivies sur le live timing officiel de l’épreuve et les deux courses seront diffusées en direct sur la page Facebook et la chaîne Youtube de l’Alpine Elf Europa Cup.

 

HORAIRES

 

Vendredi 7 juin
10h15-10h50 : Essais Libres 1
16h00-16h35 : Essais Libres 2

 

Samedi 8 juin
9h00-9h20 : Qualifications 1
13h00-13h30 : Course 1

 

Dimanche 9 juin
9h00-9h20 : Qualifications 2
16h35-17h05 : Course 2

 

Liste des engagés