Moins de vingt-quatre heures après avoir appris disparition soudaine de Stéphane Proux, l’un des piliers de l’Alpine Elf Europa Cup, ses équipiers et concurrents s’attaquaient au Circuit de Barcelona-Catalunya, où Jean-Baptiste Mela et Simon Tirman se relayaient au sommet lors des essais libres.

 

COURSE 1 : PREMIÈRE VICTOIRE POUR TIRMAN

 

Simon Tirman poursuivait sur sa lancée en s’offrant sa première pole position dans la discipline à l’issue d’une séance de qualifications extrêmement disputée puisqu’il devançait Louis Meric (Race Cars Consulting) pour seulement 32/1000e de seconde. Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP), Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) et Ugo de Wilde (Herrero Racing) suivaient dans cet ordre.

 

Menacé par Lilou Wadoux au départ, Simon Tirman conservait les commandes au premier virage tandis que sa concurrente prenait définitivement l’ascendant sur Louis Meric. Dans le même temps, Ugo de Wilde ravissait la quatrième place à Laurent Hurgon avant de trouver l’ouverture sur Louis Meric au troisième passage.

 

Après avoir creusé l’écart sur leurs poursuivants, Simon Tirman et Lilou Wadoux se livraient une bataille incessante ouvrant la voie au retour d’Ugo de Wilde. Si Simon Tirman restait impassible face aux tentatives de dépassements de Lilou Wadoux, celle-ci devait composer sous les attaques d’Ugo de Wilde jusqu’à l’arrivée.

 

Simon Tirman scellait ainsi sa première victoire en Alpine Elf Europa Cup devant Lilou Wadoux, qui résistait à Ugo de Wilde pour moins d’un dixième de seconde au drapeau à damier. Derrière, Laurent Hurgon héritait de la quatrième position après le drive-through imposé à Louis Meric pour non-respect des limites de la piste.

 

Treizième sur la grille, Jean-Baptiste Mela réalisait un départ impressionnant avant de poursuivre sa remontée pour compléter le top cinq devant Corentin Tierce (Herrero Racing) et Lucas Frayssinet (Chazel Technologie Course), engagés dans un duel de longue haleine.

 

Partie dernière, Gosia Rdest (Chazel Technologie Course) livrait également une prestation solide en se hissant au huitième rang, suivie par Tugdual Rabreau et Stéphane Auriacombe (Herrero Racing), vainqueur pour la sixième fois d’affilée dans la catégorie Gentlemen malgré un tête-à-queue. Comme à Spa, il l’emportait face à Laurent Richard (Herrero Racing) et Philippe Bourgois (Chazel Technologie Course), qui arrachait la troisième place de la classe en profitant des débats houleux entre Greg Romano (Autosport GP) et Franc Rouxel (Herrero Racing) alors qu’il avait écopé de la même pénalité que Louis Meric.

 

COURSE 2 : MELA CONTRÔLE LES DÉBATS

 

Samedi, Jean-Baptiste Mela signait son retour aux avant-postes en prenant le dessus sur Ugo de Wilde  et Laurent Hurgon lors des qualifications. Simon Tirman et Lilou Wadoux complétaient le top cinq de cette séance conclue à peine plus d’une heure avant l’extinction des feux.

 

Après un hommage poignant rendu à Stéphane Proux avant le départ, Jean-Baptiste Mela gardait la tête tandis que Laurent Hurgon surprenait Ugo de Wilde pour gagner une place, tout comme Lilou Wadoux sur Simon Tirman. Les débats étaient rapidement neutralisés puisque la voiture de sécurité faisait vite son apparition après l’accrochage ayant éliminé Lucas Frayssinet et Louis Meric.

 

La course reprenait ses droits au cinquième tour. Laurent Hurgon se faisait pressant sur Jean-Baptiste Mela, mais ce dernier conservait son sang-froid au fil des passages et voyait même son poursuivant être rejoint par Ugo de Wilde et Lilou Wadoux. Cinquième jusqu’ici, Simon Tirman devait passer par les stands, son capot avant s’étant décroché lors d’un contact à la relance.

 

Malgré tous les efforts de ses adversaires, Jean-Baptiste Mela préservait les commandes et s’imposait sur un troisième tracé différent cette saison devant un trio composé de Laurent Hurgon, Ugo de Wilde et Lilou Wadoux se tenant en moins d’une seconde. Initialement cinquième, Gosia Rdest était rétrogradée au dixième rang pour non-respect des limites de la piste. Corentin Tierce héritait alors d’une position, suivi par Tugdual Rabreau et Philippe Bourgois, victorieux pour la première fois de l’année dans la catégorie Gentlemen devant Laurent Richard et Stéphane Auriacombe,

 

Au classement général, Jean-Baptiste Mela accentue légèrement son avance sur ses équipiers Lilou Wadoux et Laurent Hurgon. Chez les Juniors, Lilou Wadoux conserve l’avantage sur Ugo de Wilde tandis que Stéphane Auriacombe compte désormais un matelas de trente-neuf unités sur son plus proche poursuivant, Philippe Bourgois.

 

Le peloton de l’Alpine Elf Europa Cup se retrouvera dès le mois prochain pour l’avant-dernière étape de son calendrier sur le Circuit Paul Ricard (1-3 octobre).

 

ILS ONT DIT

 

Simon Tirman (vainqueur de la course 1)
« Je suis très content d’avoir signé ma première victoire en Alpine Elf Europa Cup. Après de longues années sans rouler, il fallait se remettre dans le rythme. La vitesse sur un tour était djà au rendez-vous à Nogaro, mais rien ne remplace l’expérience de la course. C’est revenu petit à petit et les pièces du puzzle se sont assemblées vendredi. Il s’agit d’une saison pour reprendre mes marques. Je ne me fixe donc pas d’objectifs précis au championnat si ce n’est de progresser au sein de l’équipe Autosport GP ! »

 

Jean-Baptiste Mela (vainqueur de la course 2)
« Ce week-end représente finalement une bonne opération alors qu’il s’était mal engagé vendredi matin en qualifications. J’ai réussi à faire une jolie remontée depuis la treizième place avec de beaux dépassements et notre top cinq à l’arrivée m’a permis de limiter les dégâts. Nous avons fait un pas en avant samedi et j’ai su prendre un bon départ, bien défendre et gérer la relance après la voiture de sécurité pour signer une nouvelle victoire ! »

 

Ugo de Wilde (vainqueur de la catégorie Junior en course 2)
« Ce ne sont pas les résultats que nous espérions. Nous avions connu d’excellents essais au mois de juillet et l’objectif était de prendre un maximum de points, mais la piste avait vraiment changé à notre arrivée cette semaine et nous avons eu du mal à nous adapter. Je suis déçu, mais je positive en me disant que ce sont deux nouveaux podiums et une victoire chez les Juniors. Cela devient compliqué pour le titre, mais nous ne baisserons pas les bras. »

 

Stéphane Auriacombe (vainqueur de la catégorie Gentlemen en course 1)
« Je tiens à dédier cette victoire à notre équipier Stéphane Proux, qui nous a subitement quittés cette semaine. Ce sixième succès consécutif est une belle satisfaction avec une nouvelle course solide. Même si Philippe a mis un terme à ma série, j’espère poursuivre sur ma lancée. Le titre est désormais en vue et nous essaierons de le sceller au Circuit Paul Ricard ou à Portimão ! »

 

Philippe Bourgois (vainqueur de la catégorie Gentlemen en course 2)
« Cela faisait bien trop longtemps ! J’ai eu beaucoup de malchance dans la première moitié de saison, donc cette victoire à la régulière fait du bien au moral. Il y a beaucoup de satisfaction, mais aussi énormément d’émotions en voyant la voiture de Stéphane Proux tout en se disant qu’il ne sera plus jamais à son volant… Le titre sera difficile à aller chercher et je ne souhaite pas à Stéphane Auriacombe d’être malchanceux, mais je compte bien tout donner pour me battre à la régulière jusqu’au bout ! »

 

CLASSEMENTS

 

Course 1
1. Simon Tirman (Autosport GP)
2. Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP) +1’’852
3. Ugo de Wilde (Herrero Racing) +1’’947
4. Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) +4’’001
5. Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) +9’’421
Pole position : Simon Tirman (Autosport GP) – 1’56’’977
Meilleur tour : Ugo de Wilde (Herrero Racing) – 1’57’’512

 

Course 2
1. Jean-Baptiste Mela (Autosport GP)
2. Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) +1’’012
3. Ugo de Wilde (Herrero Racing) +1’’633
4. Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP) +2’’011
5. Corentin Tierce (Herrero Racing) +13’’657
Pole position : Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) – 1’56’’527
Meilleur tour : Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) – 1’58’’253

 

Classement général
1. Jean-Baptiste Mela – 123 points
2. Lilou Wadoux – 100 points
3. Laurent Hurgon – 95 points
4. Ugo de Wilde – 91 points
5. Corentin Tierce – 52 points

 

 

 

 

À propos d’Alpine

 

Fondée en 1955 par Jean Rédélé, Alpine s’est affirmée au fil des ans avec ses voitures de sport à la française. En 2018, la marque présente la nouvelle A110, une voiture de sport fidèle aux principes intemporels d’Alpine en matière de compacité, de légèreté, d’agilité et de plaisir de conduite. En 2021, est créée la Business Unit Alpine. Elle devient la marque dédiée aux voitures de sport innovantes, authentiques et exclusives de Renault Group, bénéficiant de l’héritage et du savoir-faire de son usine historique de Dieppe ainsi que de la maîtrise de l’ingénierie des équipes d’Alpine Racing et d’Alpine Cars.